Le forum du français

Forum pour les apprenants de français
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Sarbacane, de Francis Cabrel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
romain
Admin


Nombre de messages : 256
Age : 51
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Sarbacane, de Francis Cabrel   Dim 9 Oct - 21:01



Ceci est une de mes chansons préférées d'un grand monsieur de la chanson française. Le texte est très intéressant car il s'agit d'une métaphore. Normalement une métaphore est une figure de style portant sur un vers, une phrase, quelques mots. Or, ici, c'est le texte entier qui est une métaphore.

alors voilà le petit exercice de cette semaine :
1. Citez votre vers préféré du texte, et dites le pourquoi de votre choix.
2. Ce texte étant une métaphore, à quoi, ou à qui est dédiée la chanson ?


Quelques infos sur F. Cabrel

_________________
Romain Planas, prof.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdufle.winnerbb.com
romain
Admin


Nombre de messages : 256
Age : 51
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Dim 9 Oct - 21:02

Et voici les paroles :

On croyait savoir tout sur l'amour
Depuis toujours,
Nos corps par coeur et nos coeurs
Au chaud dans le velours.
Et puis te voilà bout de femme,
Comme soufflée d'une sarbacane.
Le ciel a même un autre éclat
Depuis toi.

Les hommes poursuivent ce temps
Qui court depuis toujours,
Voilà que tu arrives
Et que tout s'éclaire sur mon parcours,

Pendue à mon cou comme une liane,
Comme le roseau de la sarbacane.
Le ciel s'est ouvert par endroits,
Depuis toi.

Pas besoin de phrases ni de longs discours,
Ça change tout dedans, ça change tout autour.

Finis les matins paupières en panne,
Lourdes comme des bouteilles de butane,
J'ai presque plus ma tête à moi,
Depuis toi.

Pas besoin de faire de trop longs discours,
Ça change tout dedans, ça change tout autour,

Pourvu que jamais tu ne t'éloignes,
Plus loin qu'un jet de sarbacane,
J'ai presque plus ma tête à moi,
Depuis toi.

Alors te voilà bout de femme,
Comme soufflée d'une sarbacane.
Le ciel s'est ouvert par endroits,
Depuis toi.
Oh depuis toi...

_________________
Romain Planas, prof.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdufle.winnerbb.com
Roser



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Lun 10 Oct - 13:14

1. "Finis les matins paupières en panne,
Lourdes comme des bouteilles de butane,"

C'est verse ici m'a fait sourire parce que je m'ai figuré son face de bon mati après presque toute la nit éveillé avec l'enfant pleurant... Je sais que ça c'est un peu cruel, mais la image m'a fait sourire. Smile

2. La chanson est dédiée a une petite enfant, probablement sa fille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Bertran Román



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Lun 10 Oct - 13:56

Bonjour,

"Comme soufflée d'une sarbacane". C'est, à mon avis, une phrase très graphique. Il dit clairement ce que le chanteur veut dire:
Il était une gagneur avec les femmes mais, quand il a fait la conaissance avec la femme de lequel il parle, il a découvert une femme comme jamais il ne n'avait pas connu avant. Une grande surprise pour lui dans tous les sens.

À bientôt,
David
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pep Matamoros



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Lun 10 Oct - 16:34

1. Ces sont-ils les verses que je préfére dans cette chançon:

Pas besoin de phrases ni de longs discours,
Ça change tout dedans, ça change tout autour.

Pourquoi? Peut être, parce-que j'aime des images simples et en même temps, memorables. On peut imaginer la situation après elle a passé dans la vie du chanteur, rien ne va pas être le même.

2. D'après moi, cette chançon a été dediée à une très belle et d'ailleurs très étonnante femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Mata



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Lun 10 Oct - 17:03

Salut,
Mes verses preferés sont "Le ciel a même un autre éclat / Depuis toi". Pour moi ça veut dire un grand changement dans la vie, peut-être l'arrivé de la dernier fille du chanteur ou la dernier fois qu'il a connu quelqu'un d'spéciel. Mais il peut signifier n'importe quoi. C'est la grandeur des metaphores, qu'ils pouvent avoir plusieures significations...
L'image du ciel éclaté à autant de force que la sarbatane de la chanson avec son bout de femme.
À bientôt,
Ana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mar Rosés



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Lun 10 Oct - 18:15

Bonjour,

1. Le vers que je préfère du texte c’est « Pas besoin de phrases ni de longs discours,
Ça change tout dedans, ça change tout autour » par ce que je le trouve clair, direct et puissante.

2. Je pense que cette chanson est dédiée à son amour, une belle femme qui a changé son attitude et qui remarque un avant et un après dans sa vie.

A demain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Míriam



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 30/09/2011

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Lun 10 Oct - 19:28

Salut!

Mes verses preferés sont:

Pendue à mon cou comme une liane,
Comme le roseau de la sarbacane.

À mon avis, ces verses montrent la métaphore la plus claire de la personne à qui est dediée: à sa petite fille? Je pense qu'il ne parle pas d'un femme dont il est tombé amoreux parce qu'il dit aussi "bout de femme"... ça vait dire qu'elle est comme "un morceau de femme", c'est à dire "une petite femme" dans le sense métaphorique, ou non?

À bientôt!

Míriam


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romain
Admin


Nombre de messages : 256
Age : 51
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Mar 11 Oct - 10:31

Attention : un vers (avec cette orthographe) est un morceau de phrase avec X syllabes.
Vers est une préposition servant à indiquer une direction.
Un ver, c'est un petit animal sans pattes qui vit en général sous la terre.
Un verre, par contre, sert à boire
Le verre, c'est le matériaux avec lequel est fabriqué un verre...
Vert, c'est la couleur de l'espoir
Le vair, c'est une fourrure d'écureuil, réservé aux rois. Ainsi, le soulier de Cendrillon n'était pas en verre -essayez de porter une chaussure en verre, vous verrez comme ça fait mal !- mais il était en VAIR.

Le jour où j'ai appris ceci, toute une mythologie de mon enfance est tombée !!

En tout cas vous voyez, l'homonymie est très courante en français, ce qui donne lieu à une multitude de jeux de mots.

Une indication pour la chanson de Cabrel : s'il s'agit bien d'une histoire d'amour, celle-ci reste assez inattendue, ce qui fait la grâce de la chanson.

À bientôt, j'attends vos participations !

_________________
Romain Planas, prof.


Dernière édition par romain le Mer 12 Oct - 8:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdufle.winnerbb.com
m.angeles



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Mer 12 Oct - 7:59

Bonjour
Mon vers preferé est : Le ciel s'est ouvert par endroits, parce que c'est une phrase poétique, c'est une image belle et encaisse bien dans cette chanson.
Il s'agit d'une chanson d'amour, le chanteur compare la sensation de tomber amoreux avec recevoir un jet de sarbacane. C'est un fait imprévu, inattendu et inévitable
qui change ta façon de voir la vie.

À bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xavipalo



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Sarbacane   Mer 12 Oct - 12:14

Salut!

1.- Mon vers preferé c'est:
"Finis les matins paupières en panne,
Lourdes comme des bouteilles de butane"

C'est mon préferé parce que j'ai aussi des problèmes chaque matin quand le réveil sonee.

2.- C'est un métaphore à l'amour en géneral, peut être à sa femme où à quelqu'une de ces trois filles (ja'i consulté la wikipedia)...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JuditSV



Nombre de messages : 5
Age : 45
Localisation : Barcelone
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Mer 12 Oct - 15:12

Salut,

Mon vers préfére du texte c'est:
"Pas besoin de phrases ni de longs discours,
Ça change tout dedans, ça change tout autour"
J'ai choisi ce vers parce que je l'aime. Il est simple et profond au même temps. L'arrivée de sa fille va changer du tout la vie du Francis Cabrel.

À mon avis la chanson a été dediée à sa fille, son petit grand amour qui lui a changé la vie.

J'aime beaucoup les paroles de la chanson mais pas du tout la musique. La chanson est un petit hommage à sa nouvelle expérience de sa paternité.

À bientôt!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vera



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/09/2011

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Mer 12 Oct - 22:45

Salut !

La phrase qui m'a plu le plus est: "On croyait savoir tout sur l'amour".

C'est vrai que cette vers est très simple mais je pense qu'elle englobe beaucoup de pensées car l'amour est un sentiment très mystérieux qui m'a toujours surpris. La mot implique beaucoup de manières de sentir auprès de gens differents.

Il est vrai que l'auteur a experimenté une forme d'amour differente et qu' il ne connaissait pas avant.
Dans ce cas je pense qu'il s'agit de l'amour à sa fille.

Cette phrase, m'a aussi rappelé d'une autre chanson française du group KYO qui s'appelle "Comment te dire" et qui termine en disant
"en amour on n'sait rien".

À demain !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joaquim



Nombre de messages : 3
Age : 66
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Sarbacane, de Francis Cabrel    Jeu 13 Oct - 15:27

1. « Finis les matins paupières en panne,
Lourdes comme des bouteilles de butane »
C’est une expression originale et amusante per exprimé l'état dans lequel il se trouve.
2. A mon avis, elle est dédiée à une jeune fille (je ne sais pas si sa fille). Chaque fois que la chanson se réfère a elle dans le vidéo apparaît une veille photo d’une jeune fille. Qui est cette jeune fille ? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElenaB



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Jeu 13 Oct - 21:51

Bonsoir!

À mon avis, et comme beaucoup de gens ont déjà dit, la chanson est dédiée à sa fille (sûrement la première, parce qu'il parle pendant tout le texte du changement de sa vie grâce à cet amour inattendu).

Je pense qu'il s'agit de sa fille surtout pour deux vers ("finis les matins paupières en panne..." et "pendue à mon cou comme une liane"). Je crois que ce dernier vers est très graphique, ça me fait penser à une fille de trois ou quatre ans dans les bras de son père et accrochée à son cou. Je ne sais pas, peut-être il s'agit d'une femme, mais je ne peux pas imaginer une femme collée à son cou (bien sûr, il est possible, mais je ne le peux pas imaginer).

Mon vers préféré est: "Le ciel a même un autre éclat depuis toi". Il est très descriptif. Ça montre comme, depuis la naissance de sa fille, il a appris à voir de façon différente tout son autour, tout son monde quotidien.
Je ne connaissais pas la chanson, mais ne m’a pas beaucoup plus. Je crois qu’un autre rythme serait plus adéquat pour ces paroles (bien sûr, c’est seulement une opinion personnelle…). Je préfère une des chansons les plus célèbres (et une des plus belles chansons d’amour) de F. Cabrel… « Je l’aime à mourir ».

Je partage le lien pour si vous voulez l’écouter à nouveau:




Bon week-end!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romain
Admin


Nombre de messages : 256
Age : 51
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Ven 14 Oct - 7:08

C'est effectivement sa fille, la première, Aurélie. Bravo Elena, très fine analyse . Le vers que tu cite nous renvoie à la littérature romantique du XIXème siècle. En effet, les héros de ces romans voyaient le paysage différemment selon leur état d'âme, je pense notamment à Madame Bovary de Flaubert. Pour le rythme, c'est un blues assez classique où vient s'insérer un accord inattendu (pas besoin de phrases ni de longs discours).

Je l'aime à mourir a été le premier succès de F. Cabrel et cette chanson est aujourd'hui considérée comme un classique de la chanson française.

quant à Aurélie, elle a aujourd'hui 25 ans et suit les traces de son père :


_________________
Romain Planas, prof.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdufle.winnerbb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarbacane, de Francis Cabrel   Aujourd'hui à 10:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarbacane, de Francis Cabrel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Texte de Cabrel
» Les origines de la sarbacane
» Les Peuples du soleil
» [Collection] Les Exploits fantastiques de Jim Tap (OPTIC)
» Chaloupe à air comprimé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du français :: Actualité artistique francophone-
Sauter vers: